?

Log in

Textes, vie, Fanfic
obssession littéraire et petite vie bien rangée
Recent Entries 
 A croire que ce journal ne me sert qu'à resurgir une fois de temps en temps...
Un peu comme tous les carnets que je n'ai jamais tenu en fait.

Vous l'aurez compris, la morte se re-réveil brièvement. A peine de relire les scricouillages anciens, de faire un peu le point et de sourir en voyant comme tout change et se poursuit. Si au quotidien le changement est vraiment une chose que je crains, à observer, là, comme ça, couché sur un écran, ocre, souriant, il n'a pas l'air si méchant.

Ca fait du bien de se dire qu'on avance, c'est mignon la nostalgie.

Fini le lycée, fini la term et le bac. Vive la prépa, Je fais partie des Zippo khagneuh maintenant comme l'écrivent nos chers bourreaux, euh, non, profs pardon...

Plus que l'écriture, je donne dans la rédaction maintenant. et parfois ça me tue un peu. Enfin, je resurgis, donc je vais peut-être me relancer dans un prompt ou deux, histoire de respirer.
7th-Nov-2008 07:28 pm - L'écriture et moi dernièrement
Bon, bon, bon,
Depuis tout ce temps je me sens obligée de faire un topo.
Et puis, une telle mise au clair ne peut m'être que bénéfique.

1) La lecture (ou la tentatrice dévorante)

J'adore lire, depuis mon plus jeune âge je dévore des tonnes de bouquins. Dire qu'en milieu de cp je fermais pas mes volets histoire de me reveiller plus tôt pour lire (bin, voui, à l'époque le radio-réveille je maitrisais pas). Mes parents me trouvaient fatiguée, ça m'étonne à peine.

J'ai rapidement apprécié la Fantasy, grâce à P. Bottero (merci Pierrot, merci!). Et puis faut avouer, une amie de mes parents m'encourageait sérieusement sur cette voie. C'est ma belle mère maintenant, et elle continue. Dire que y'a des chances que je mette sérieusement à l'anglais pour lire d'autre bouquins de J. Roberson... J'suis foutue je crois là!

En seconde et première, les classiques furent une révélation. J'aime Rimbeau, Tolstoi, Racine (plus que tout), Sheakespear (Othello, Arg !), Ionesco mais pas Céline (y m'énérve avec ses "que" toutes les deux lignes).

Mais voilà, lycée a beau signifier découvertes, ça n'empêche que ça bouffe bien le temps, les heures asaisonées, les après-midis juteuses et les soirée piquante. Et puis, vu l'épuisement engendré par ces festin diabolique, les vagues reliefs de minutes abandonnées, on préfère les passer devant des trucs moins intellectuels. En gros, si ce n'est pas ce glouton de lycée qui s'empiffre nos secondes, c'est sa vassalle: la légumisation reconstructrice.

Au milieu de tout ça, je me fais peur quand j'apperçoit un livre acheté depuis un an et même pas entamé.
Mais bon, je pense pouvoir continuer à dire que j'aime lire plus que de raison.

2) l'écriture (ou ce géni paradoxal)

A 5 ans, un "roman" racontant les tribulations d'une poule. A 6 ans, ma merveilleuse nouvelle sur le lapin volant. Puis un grand creu.

En seconde, l'atelier d'écriture: un défouloire fabuleux, ressourçant et diablement interréssant.
En première, on continut, par plage de 4h une fois par mois avec une volonté scénique assez fievreuse. Cette anné on recommence, tout les lundis, deux heures, à partire de la semaine "pas-prochaine-mais-l'autre".

Entre temps, des scribouillage variés, une (très) courte nouvelle, des extraits à titre d'exercice, une ficlette, des milliers de débuts pas continués, des projets plus ou moins aboutis, et mes TPE. Y'a pas à dire, même scolaire, ce truc je le considère comme une avancée dans mon chemin littéraire. (Sans enfoncer personne, je l'ai fait presque toute seule. J'ai 16, mes "coéquipiers 12, c'est réaliste).

3) mes projets (ou illusions mouvantes)

écrire plus, écrire mieux et ne plus jamais avoir la flemme de le faire.
Je compte sur vous pour me pousser. Hésitez pas à taper si y faut, j'ai le cuire dur!
7th-Nov-2008 06:41 pm - La résurection d'une morte
Une expiration brutale trouble le calme de mon cerceuil, un souffle rauque, saccadé inonde à nouvaux mes lèvre. J'emerge d'un long coma, d'une triste agonie bachelière et d'une mort négligente.
Malgrès mes mots engourdis par le sommeil, me voici de retour. Haletante, nerveuse et fiévreuse.

Vous l'aurez bien compris, me revoici, j'émerge du monde des vivants mécanique pour m'immerger encore eune fois dans l'océan scribouilleux de LJ.

J'espère que ma réincarnation ne décevra personne...

Quoique, en réalité... Hum... ça m'est bien égal ^^



Pour faire un petit point pêle mêle :

Je suis toujours en L, mais en Term. ce coup-çi. Ma pitance récurente, vous l'aurez compris, est donc devenue la philo. Un met bien agréable quoi qu'exigent.
L'orthographe n'est toujours pas mon ami (quoi que je tente de l'apprivoiser plus vaillament qu'avant).
Mes TPE sont finit! Une nouvelle de 60 pages que les examinateurs ont bien appréciée. Je suis plutôt fière car mes camarades n'ont pas beaucoup bossé. Et que oui, franchement, sur le plan écriture perso j'ai franchit un cap.
Ma commu de co-écriture est devenue fantomatique mais elle n'attend que vous pour s'éveiller à son tour.
5th-Nov-2008 09:20 pm - Une petite commu débarque
Je suis une ignoble jeune fille atteinte par le capitalisme galopant de cette ère de rupture, j'ai l'outrecuidance de me faire de la pub toute seule.

Bon, pour me rattreper je dirai que c'est pour votre bien, je vous présentes, chères amis la communautée qui va changer votre vie 'bha, voui. Je fais de la pub, j'avais prévenue).

Ce bijoux communautesque repose sur la bonne entente et la paix, le partage et l'amour. En un mot  sur l'écriture à plusieure.
Si vos mimine vous chatouillent, si elles ont besoins d'amies alors n'hésitez plus: écrivez une fic à plusieures mains.

Si j'abandonne là mon langage de publicitaire foireux, laissez moi au moins vous laissez le lien, si le coeur vous en dit.

http://community.livejournal.com/co_ecriture/

voilà, à vos bonnes plumes m'sieu dames

 

23rd-Jan-2008 12:33 pm - un petit texte pour dayli bord
 Voilà, comme il est passé un peu inaperçut et que j'avoue vouloir des opinions sincères deçu, je me suis dit que ce serait pas mal de le mettre ici.

En attendant vos avis ^^

Bonne lecture

 
5th-Jan-2008 10:59 pm - TPE, présentation.

Comme toute élève de france et de Navarre, je me doit cette année de 1ere de souscrire à un exercice tyranique, épuisant mais jouissif: Les TPE. Travail Personel Encadré de son vrai nom.

Le principe? Souffrire. Souffrire oui mais pour la bonne cause. Je dois m'enseigner un tas de choses à moi même. Disons plutôt que j'apprend toute seule.
Tout les vendredis aprem, de 4 à 6, je suis enfermée dsans une salle et avec 3 de mes petits camarades nous formons un vaillant groupe de proffesseurs solitaires.

Mon sujet est "Unité et diversitée de mythe cosmogonique"? Nous l'avons choisit tout seul, sur mon idée (j'suis mazo). Retraduit en français ça donne quelquechose comme "comparaison des mythes créateurs".

On travail sur la naissance du monde dans de nombreuse civilisations. 
Comme on est pas fous on se partage le travail. Moi j'ai bossait sur les Thaitiens, les Maoris, Les Aranda, Les indous et les Germains.

Si vous voulez, je peux vous faire un petit résumé de chaqu'un de ces mythes. Y'a qu'a demander.

Comme je suis en L nous voilà obligé de rendre un travail sous une forme Original. Enfers et Damnation! Comme j'écris, que j'aime les challenges et que je suis Mazo, j'ai sugéré un Roman. Et vous savez quoi? Ils ont accepté, mes p'tits camarades de malheur ont acceptés.


J'vous explique le sénario? Oui. C'est partit.

Les dieux ne sont que des imposteurs, Au commencement, ils n'étaient pas plus présent que nous. En fait ils ne savent rien mais pour s'assurer la domination sur les hommes ils ont iventer des mythes créateurs qui les placent au premier rang. Résultat ils se goinfrent d'offandre en riant devant notre crédulité.
Mais un jours les hommes ne sont plus dupes. La raison? la trop grande diversité des mythes? C'est qu'avec les avions et le TGV ont en voit du pays, donc des croyances.
Pour résoudre le problème nos gentils dieux arrètent le temps, tiennent conseils, décide de créer un mythe universel. Problem: faut se mettre d'accord.
( c'est la que les élèves intelligent que nous sommes vont iuntervenir. En faisant débattre les dieux ils étaleront leur science et pourront faire leur comparaisons.)
Les dieux créent finalement leur mythes après de longues discussion, ils relancent le temps, font subir un lavage de cerveau au Humains et tout vas bien dans le meilleur Olympe possible.



Je dois écrire mon premier chapitre pour vendredi. J'suis morte!

9th-Dec-2007 06:24 pm - Ces longs dimanches d'hiver
Il y a des jours comme ça, comme ces longs dimanches d’hivers où l’on ne sait pas quoi faire.
On devrait travailler mais le cœur n’y est pas. On ne sait pas quoi faire. La vie semble futile et dénué de sens.
On erre dans le brouillard pour tromper l’ennui. Ca ne sert à rien, ça ne marche pas. On le sait mais on continu.
Quand rien n’a de sens, on fait comme si. On avise, on essaye au moins.
 
Aujourd’hui j’écris. J’écris, bien sure, mais, je ne sais pas  pourquois.
Le temps passe lentement, come une rivière plate et sinueuse. Notre tapis volant va à reculons mais l’on ne se jette pas dans le vide. Non bien sure. Demain ça ira mieux
 
Demain il y aura la foule, ce petit monde pressé et quotidien qu’est mon lycée. Je parlerai, je rirai avec les autres, comme d’habitude.
 
Oui, l’innocence de la vie reprendra le dessus. Pour un temps. Pour un temps plus ou moins long.
Puis le long dimanche reviendra vous hanter. Je dis dimanche, mais ça peut aussi être un mardi, un Jeudi. Enfin, un jour où l’on est seul et où, on ne sait pourquois, une douce nostalgie nous enivre.
 
Alors, comme des désespérés on oubliera. On oubliera comme on le peut. Certains se droguent ou boivent, d’autre passe des heures devant une boite à images. Moi j’écris, des fois. Je tape sur mon clavier comme une possédée. Sans me relire, sans chercher ni sens ni unité. Non j’écris pour écrire, j’écris pour oublier, j’écris pour espérer.
 
Peut être que j’effacerai tout. Peut être que je passerai une éponge humide de larmes sur le tableau de ma vie. Je ne sais pas et je m’en fous.
Les questions c’est bien beau mais ça ne rime à rien, parfois. Ca nous entraine dans des méditations profondes ou dans de complexes introspections.
 
Moi je ne veux pas de ces cordes. Non je ne cherche pas à descendre sans accros dans le gouffre béant de mes pensées.
J’y plonge sans réfléchir. Comme une forcenée peut être. Ou comme un condamné.
J’en ressors ce que j’y trouve pour mieux l’enfermer sur du papier.
 
On a beau dire, se confier à une page blanche n’est ni un acte Héroïque ni même une impulsion esthétique. Non, c’est le signe d’une intarissable lâcheté, d’un égoïsme tourbillonnant. On espère que les immondices sortis ne reviendront jamais polluer notre petite bulle. On met de coté pour oublier, on met de coté pour aller mieux.
 
Tout ça manque de cérémonie. C’est un enterrement discret, une abomination silencieuse. Les tragédies immaculée sont biens loin, croyez moi.
C’est moche, c’est gris. La tristesse n’est pas toujours belle. Surtout quand elle est vécue.
L’encre est trop acide, le coup de crayon trop amère. La recherche est vaine, le cri discordant, la mélopée déchirante.
 
Fuyez loin, ça vaut mieux. Partez maintenant. Ca vous sera plus facile qu’a moi d’arrêter. Je vous l’ai dis, l’égoïsme ne me rebute plus. J’en ai fait mon empire en traçant ces mots. C’est ma croix, c’est ma peine. Pas la votre.
 
Partez sans vous retourner, je ne veux ni de votre condescendance, ni de votre empathie. Je veux m’enfermer seule dans mes tourments, me noyer seule dans leur sang et me lacérer la peau sur leurs angles.
 
Abandonnez-moi, demain je reviendrai. Je rirai avec mes amies. Je ronchonnerai à cause des profs. Demain le petit train, train quotidien m’aura rattrapé. C’est tant mieux, je le sais. Mais pour le moment je n’arrive pas à espérer.
 
Alors je crache mon venin, rancœur fourbe qui vous transperce. Je n’en éprouve aucun remords.
Je deviens méchante, hargneuse. Mes mots m’emportent. Ils me précipitent plus bas encore. Je m’y accroche pourtant. Ils sont brulants et nauséabonds, peut êtres, mais ils me rattachent à votre monde.
 
Je ne renoncerai jamais à ce lien sacré. Je le défends de toutes mes forces car grâce à lui je surnage, je survis.
 
Ho, je vais bien ne vous en faites pas. Oubliez ça comme je l’oublierai. Un jour peut être j’y repenserai, un de ces long dimanches d’hivers. Quand le temps et les indécisions me rattraperont. Encore une fois.
 
Quand un hurlement nouveau s’échappera de mes doigts gourds, fatigués d’avoir griffonné se tissus d’infamie, cette tunique de Nessus qu’est parfois ma vie.
 
Je suis déprimée et c’est tant mieux. Il faut bien des fois se souvenir de ses réalités.
 
Je suis déprimée, ce n’est rien. Je suis déprimée, vivement demain.
31st-Oct-2007 03:23 pm - petite liste de mes lectures du mois

Par ce que je lis beaucoup, par ce que j'achète de nombreux bouquins, mais surtout par ce que je nage un peu devant le pile (qui tangue de plus en plus) de mes livres à lire :

Voici l'organisation de mes lectures du mois.




Les liaisons dangereuses - Laclos (6Op à lire + fiche de lecture)
Le theorème du perroquet -
Denis Guedj (2 ch de lus)
Strata en vo - Pratchett (94p de lus)
Six personnages en quêtes d'auteur - Pirandelo (fiche de lecture)
Othello ( à lire avant le 11 + fiche de lecture)
The colour of magic - Pratchett

c'est tout pour le moment, enfin je ne référencie pas ma pile, juste ce qui me tient à coeur ou ce que je dois lire.


Bon, j'ai pleins d'autres trucs à poster mais voilà, je cède façe au mêmes.
Que voulez vous, LES MEMES C'EST BON POUR LA SANTE!

Donc celui-là vient d'un blog allemand, celui de ma corres pour être précise. Je vous mettrez bien le lien mais je suis pas sur mon ordi donc j'peux pas.

Le principe? Simple execcivement simple.
Il suffit de faire une liste de 15 bonnes résolutions (et, dans la mesure du possible, de s'y tenir - enfin ça c'est une autre histoire ! ) 
Dans cette liste, vous devez integrer 5 résolutions de la personne à qui vous répondez (dans ce cas, moi). Vous n'avez donc qu'a en trouver 10. Elle est pas belle la vie?

 

Bon por les catégories vous êtes pas obliger d'en mettre mais ça me semblait une bonne idée.
Vous aurez compris que les phrases en gras sont les propositions tirées du blog de ma corres.

A vos résolutions maintenant.
5th-Sep-2007 01:00 pm???
Ca y est, me voila repartie pour 10 mois de cours! 

Si je ne me trainais pas mon emplois du temps  comme un boulet des plus bruyant, lourd et encombrant je serais presque heureuse. 

Me voilà enfin en L. Moi qui me suis battue contre la réputation de cette section, ma prof de math (qui me voit en parfaite petite sientifique), et les réticence de mon père je me sens enfin en sécuritée. 

Mon prof de Français est super même si il compte nous faire bosser comme des malades et qu'il parle comme un bouquin. Ze vais bien m'amuser en français moi^^. 

Enfin, un bémol demeure, mon orthographe. Ca en est maladife et cette année on ne me passera rien. Si quelqu'un a des idées qui me permettrais de m'ameliorer il est le bien venu. 

Vivement demain que je vois mes autre profs. 

  
  
This page was loaded Mar 25th 2017, 7:39 am GMT.